Résidence au Collège Gwer Hallou – Callac 2018

Scouap a été en résidence au collège Gwer Hallou de Callac tout au long de l’année scolaire 2017/2018.
A cette occasion, l’artiste a travaillé avec les élèves de 2 classes de 4ème à la réalisation d’une fresque numérique, une oeuvre mix-media & interactive, ainsi qu’à des recherches artistiques personnelles et notamment pour préparer de sa performance dans le cadre de la manifestation In Cité 2017.

L’artiste a été présent sur quatres temps forts au sein de l’établissement.

Une rencontres préparatoires :
Stéphane Couapel alias «SCOUAP» est venu présenter son univers aux élèves de 4ème et aux professeurs participants au projet : Mme Clément, professeur de technologie, Mr Couteller, professeur d’histoire- géographie, Mr Garel, professeur de physique et Mme Jouannet, professeur d’arts plastiques. Il a présenté sa pratique artistique qui fait le lien entre l’art plastique et l’art numérique.

A l’occasion de la 1ère semaine de résidence au collège, les deux classes de 4ème divisées en 4 groupes, se sont relayés sur des demi-journées pour réfléchir et concevoir la fresque numérique.
Le premier groupe a travaillé sur le choix du thème en commençant par échanger leurs idées sous forme de «brainstorming». Le second groupe a réalisé  un premier «storyboard» qui a servi de support aux groupes suivants qui l’ont enrichi.

Un titre a été retenu et validé par tous les groupe : « CAMPAGN’ART»

Avec l’aide du Storyboard, chaque élève a dessiné sur papier un des éléments de la liste, puis les as reproduits sur le tableau afin de créer une première esquisse de la fresque (recherche graphique 1) .
Ensuite les élèves ont refait les dessins de manière épurée, simplifiée, chaque groupe reprenant les idées du précédent afin d’affiner le projet. Une deuxième esquisse a été dessinée servant de base de recherche.

Une fois toutes les images sélectionnées, elles sont mises en place sur la fresque à l’aide du logiciel « photoshop».
Pour chaque image, ils ont ensuite imaginé une animation qu’ils ont habillé d’un son collecté sur internet.

 

Durant seconde semaine de résidence, l’artiste a initié les élèves à différents outils numérique tel que le «stop motion», le loap motion ou le makey-makey.

Le «stop motion» permet de faire des créations numériques animées.
Le «loap motion» est un contrôleur intéractif qui fonctionne par captation du mouvement et position des mains dans l’espace.
Le «makey makey» est un contrôleur qui permet de remplacer les boutons d’une manette, d’un clavier par tout autre objet électro conducteur.

Avec l’aide du vidéoprojecteur les élèves ont retracé la maquette sur le support.
Ensuite les zones animées ont été choisies et placées sur la fresque puis peint avec de la peinture électroconductive noire.
Toujours à l’aide du vidéoprojecteur, certains éléments de la fresque sont colorée au feutre à la peinture pour contraster avec les éléments fait en peinture noire électroconductive.

Après avoir repéré et numéroté sur le dessin papier les zones à cabler, les élèves ont coupé les fils électrique, percé le support de la fresque et installé tous les câbles en contact avec la peinture electroconductive.

Scouap assisté par des élèves, a préparé sur ordinateur la programmation des animations en isolant chaque élément.
Il a ensuite branché le makey makey avec les câbles reliés aux éléments fait avec la peinture noire électroconductive.

Au cours de cette deuxième semaine, une visite du Râdome a permis aux élèves d’assisté à une séance de «mapping vidéo» sur l’antenne.

Enfin, la dernière semaine de résidence sera consacré à un temps de recherche personnel de l’artiste.

La fresque sera présenté à la biblitohèque de Callac dans le cadre du Festival In Cité 2018

Publicités